[Tuto] Quel film regarder pour Halloween ?

 

Ce mercredi soir, c’est Halloween. Vous savez, cette fête que votre petite sœur adore parce qu’elle peut s’empiffrer de bonbons impunément mais que votre oncle déteste parce que « c’est encore une fête commerciale de merde importée par les Amerloques ».

Pendant que les rues s’agiteront de personnes déguisées en fantômes, en sorcières, en Harley Quinn ou en Nicolas Dupont-Aignan, vous passerez peut-être la soirée seul chez vous, faute d’amis, d’argent pour acheter un costume ou de talent pour le confectionner vous même. Ou bien encore parce que comme nous et comme toute personne parfaitement saine d’esprit, vous profitez de cette soirée festive pour faire face à vos pires névroses en vous mettant bien mal à l’aise devant votre petit écran.

Histoire de ne pas complètement passer à côté de l’événement et vous offrir vous aussi votre soirée « frissons et épouvante », nous vous avons donc concocté une liste de films à voir pendant cette soirée. Mais exit les traditionnels films d’horreur qui ne font sursauter que des adolescentes de treize ans à grand coup de jumpscare. Pour une soirée terreur vraiment efficace et réussie, nous avons trié nos recommandations par rapport aux différentes phobies dont vous pouvez faire l’objet. Des plus connues au plus rares, pour que tout le monde y trouve son compte. Évidemment, pour que l’expérience soit complète, nous vous suggérons de profiter de votre séance dans le noir, sous un plaid et avec les mains devant les yeux.

Bonne chance ! Et bien sûr, n’hésitez pas à suivre le modèle et nous donner vos recommandations de films en commentaires !

 

Malheureusement, ce film d’horreur très attendu ne sera disponible qu’à partir de janvier prochain.

 

Si vous êtes victime de claustrophobie (peur des lieux clos):

Le film à voir : Buried, de Rodrigo Cortés. Un film sur un mec qui passe 1h30 enfermé dans un cercueil. De quoi vous faire relativiser la fois où votre ascenseur s’est arrêté pendant 12 secondes et que vous vous imaginiez déjà en train de boire votre urine en attendant l’arrivée des secours.

Le film à éviter : Gravity d’Alfonso Cuarón . « L’espace, c’est grand », a un jour déclaré un éminent scientifique. Vous devriez donc vous faire chier devant ce film, qui perd en plus grandement de son charme si on le regarde en streaming sur un ordinateur 13 pouces avec des écouteurs à 10 euros.

 

Si vous êtes victime d’agoraphobie (peur de la foule) :

Le film à voir : Lion, de Garth Davis. Rien que pour la scène où le gamin se retrouve tout seul, perdu sur un quai de la gare de Calcutta avec approximativement 3 millions de personnes en train de monter ou descendre des trains tout autour. À côté Châtelet – Les Halles c’est la gare de Belfort-Montbéliard.

Le film à éviter : Seul au monde, de Robert Zemeckis. Sauf si gardez un souvenir traumatisant de votre épreuve de volley au bac. Dans ce cas là, regardez Seul sur Mars. Et si pour une raison ou une autre, vous gardez un souvenir traumatisant de Matt Damon (si vous avez regardé La Grande Muraille par exemple), reportez-vous sur un des milliers de films qui existent avec un mec tout seul au milieu : de l’océan (All is Lost), de la nature (Into The Wild), de zombies (I Am legend) ou de racistes (Get Out). 

 

On est pas bien sur la Ligne 13 finalement ? 

 

Si vous êtes victime d’acrophobie (peur de l’altitude) :

Le film à voir : Everest de Baltasar Kormákur. S’il est loin d’être parfait, ce film inspiré d’une histoire vraie fait plutôt bien ressentir l’angoisse et les dangers des expéditions à haute altitude (le plus amusant dans ce genre de films étant de se choisir un personnage préféré au début et de voir combien de temps il tient avant d’y passer). Pour les plus old school, dans le même genre (et en moins réussi), il y aussi Vertical Limit de Martin Campbell. Avec des ficelles encore plus grosses que les cordes des alpinistes qui jouent dedans.

Le film à éviter : Les Pieds sur terre de Bertrand Hagenmüller et Batiste Combret. Un film documentaire sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes qui peinera à titiller votre acrophobie mais qui sera parfait si vous êtes bien de droite. Reste à savoir quel nom on donne aux gens qui ont peur des fans de Tryo, de l’agriculture écologique et des paysans moustachus.

 

Si vous êtes victime d’aérophobie (peur de l’avion) :

Le film à voir : Des serpents dans l’avion de David R. Ellis. L’occasion de faire coup double si vous êtes en plus atteint d’ophiophobie (peur des serpents).

Le film à éviter : Y-a-t-il un pilote dans l’Avion ? du trio ZAZ. Principalement parce que vous serez trop occupé à rire pour vous inquiéter du fait que ce film parle pendant 1h30 d’un avion inévitablement destiné à s’écraser.

 

Si vous êtes victime d’hémophobie (peur du sang) :

Le film à voir : Carrie au bal du diable, de Brian De Palma. Un des premiers films qui vient lorsque l’on évoque le sang au cinéma (ex-aequo avec Shining peut-être, merci Stephen King décidément). Sans parler de Taxi 5. Parce que « Daniel Morales c’est le sang, frère » pourrait tout à fait être une réplique du film.

Le film à éviter : Jappeloup, de Christian Duguay. Ce film tourne bien autour d’un pur-sang mais si le but est de vous faire peur, vous risquez d’être déçu.

 

« Reste naturelle, y’a ton crush » 

 

Si vous êtes victime de coulrophobie (peur des clowns) :

Le film à voir : Est-il vraiment nécessaire de faire une liste ?

Le film à éviter : Chocolat, de Roschdy Zem. Omar Sy interprète le rôle du clown noir Chocolat, célèbre au début du 19ème siècle. C’est dans la thématique mais ça reste moins flippant et violent que les critiques du Flic de Belleville, sorti la semaine dernière.

 

Si vous êtes victime de cherophobie (peur du bonheur) :

Le film à voir : Good Morning England de Richard Curtis. Un bateau, huit DJs et de la bonne musique pendant plus de deux heures. Si l’idée de sourire vous fait transpirer d’angoisse, prévoyez plusieurs tee-shirts de rechange.

Le film à éviter : La Vie est belle de Roberto Benigni. Attention, on pourrait croire que ce film est résolument optimiste mais le titre est trompeur (sauf si vous avez des idées politiques douteuses bien sûr).

 

Si vous êtes victime de trypophobie (peur des trous) :

Le film à voir : Quel genre de gros lourd irait dire « Ne regardez pas un film, contentez-vous d’aller sur Youporn » ? Franchement, on se le demande. Pas nous en tout cas.

Le film à éviter : Tin Cup de Ron Shelton, un film sur le golf avec Kevin Costner et Rene Russo dans lequel les trous sont totalement inoffensifs (sauf si vous êtes Tiger Woods).

 

Si vous êtes victime d’aquaphobie (peur de l’eau) :

Le film à voir : Open Water de Chris Kentis. L’histoire vraie d’un couple qui fait de la plongée et qui se fait oublier par le bateau qui les a amenés. S’en suit une longue attente au milieu de l’océan, entre les méduses, les requins et le cadavre de Leonardo DiCaprio toujours à la dérive.

Le film à éviter : Saint-Amour de Benoît Delépine et Gustave Kervern. Un film où Gérard Depardieu et Benoit Poelvoorde font la route des vins. Dans le film comme pendant le tournage, on doit pouvoir dire sans trop s’avancer qu’il y a peu de chance d’y trouver de l’eau.

 

Attention, l’aquaphobie n’est pas la peur de la musique des années 90. 

 

Si vous êtes victime de sidérodromophobie (peur de voyager en train) :

Le film à voir : Le pôle express de Robert Zemeckis. Sous couvert d’un belle histoire de Noël, ce film d’animation est un enfer pour celui qui ne supporte pas les voyages en train. Un vieux machin à vapeur, un contrôleur omniprésent et des personnages bien trop hauts en couleur. Ce film vous fera définitivement regretter la fois où vous aviez pris le Limoges-Châteauroux de 13h28 pour rendre visite à votre tonton René dans son EHPAD d’Argenton-Sur-Creuse.

Le film à éviter : L’arrivée d’un train en gare de la Ciotat de Louis Lumière. Même si la légende veut qu’il ait effrayé beaucoup de gens lors de sa projection en salle à la fin du 19ème siècle (les spectateurs pensaient que le train leur fonçait vraiment dessus), en 2018, 45 secondes c’est un peu léger pour se faire vraiment peur (sauf si vous zappez sur Touche Pas à Mon Poste en vous asseyant par hasard sur la télécommande).

 

Si vous êtes victime de néophobie (peur de la nouveauté) :

Le film à voir : La tentation de l’humour facile nous pousse à vous conseiller Matrix pour tester les limites de votre néophobie.

Les films à éviter : À peu près 90% des comédies françaises. Par contre si vous voulez vous faire peur, vous pouvez regarder le nombre d’entrées qu’elles font malgré tout au box-office.

 

Si vous êtes rédacteur pour l’Arrière Cuisine (peur de voir Tom Cruise mourir) :

Le film à voir : Edge of Tomorrow de Doug Liman. Un film où Tom Cruise meurt (puis ressuscite) environ toutes les trois minutes. Et le pire, c’est que c’est bien en plus.

Le film à éviter : Mission Impossible. Heureusement, il reste 364 jours dans l’année (soit le temps de regarder un Mission Impossible différent tous les cinq jours environ).

 

Mourir toutes les trois minutes ? Pas impressionné.

 

The following two tabs change content below.

Bastien

Only Ovale Masqué can judge me.

Derniers articles parBastien (voir tous)

Une réflexion au sujet de « [Tuto] Quel film regarder pour Halloween ? »

  1. Article grandiose !
    Eviter aussi Life of Pi si vous etes agoraphobe. En revanche, Life of Pi est adapté si vous avez peur des mytho ou zoophobe ou aquaphobe ou les trois.
    Je propose humblement de compléter l’excellent travail de Bastien :

    Si vous avez peur du vomi (émétophobie) :
    Le film a voir : La cité de la peur, le mec vomit quand il est content. Il est souvent content. Ouis, les nuls sont des génies.
    Le film a éviter : Wall-E, les robots ne vomissent pas et en plus, le taff du héros, c est de faire le ménage.

    Si vous avez peur des poupées (pédiophobie) :
    Le film a voir : non, pas Chucky, trop catapulté. Je vous recommande Une créature de reve (Weird Science). Deux jeunes qui créent la femme parfaite, mais c’est une poupée. Dilemne….
    Le film a éviter : La trilogies Les Tuches. Je n’en ai vu aucun, mais de ce qu’on m’a dit, ya plein d’humains bien réels dedans. Et bien cons. Bien bof aussi.

    Si vous avez peur du célibat (anuptaphobie) :
    Le film a voir : Her de Spike Jonze, joli combo si vous avez la phobie de l’intelligence artificielle
    Le film a eviter : tous les Walt Disney, ou alors vous zappez les dernieres 10 minutes.

    Si vous avez peur des ponts (géphyrophobie) :
    Le film a voir : La fille sur le pont, en fait, c est vraiment le debut qui vous foutra la trouille, mais vous en aurez pour votre argent. Sinon ya Le pont de la riviere Kwai.
    Le film a eviter : Les Tuches, pasque… Evitez toujours les Tuche, qq soit le contexte.

    Happy Halloween!!

    (Bastien tu diras a ton oncle qu’Halloween est une fete celte avant d etre americanisee, la bise)

Laisser un commentaire