Ciné Club Sandwich – Haute Couture

Aujourd’hui sur L’Arrière Cuisine, nous sommes fiers de vous présenter Akila, une nouvelle contributrice. Après avoir lu différentes fiches qu’on a pu faire sur ce site, Akila a eu envie de tenter l’exercice à sa façon pour le film Haute-Couture de Jocelyn Moorhouse, avec Kate Winslet et Liam Hemsworth. 

Merci à elle donc, pour sa contribution (et merci d’avoir été patiente quand on mettait 2 mois à répondre). 

Évidemment, si comme Akila, vous souhaitez vous aussi proposer des textes (sur le cinéma ou non d’ailleurs), l’adresse est la suivante : redaction@larrierecuisine.com.

 

Hate-Couture de Jocelyn Moorhouse

 

De quoi ça parle :

Tilly (Kate Winslet), c’est ce genre de pote que tu as connu en cinquième et à qui il arrive plein de merdes (en bon ami(e) que tu es, tu as évidemment pris tes jambes à ton cou à la première galère, on a tous nos problèmes). Accusée de meurtre et exilée lorsqu’elle n’était qu’une enfant, elle revient des années plus tard dans sa cambrousse pour se venger…plus ou moins.

Elle passe beaucoup de temps à coiffer, habiller, torcher sa mère, à moitié aliénée, qui l’envoie paître. Elle raccommode, coud et crée des robes super design, mieux que chez Tati, à des paysannes qui ne peuvent pas l’encadrer. Elle finit par rencontrer l’homme de sa vie Teddy*, interprété par Liam Hemsworth**, mais là aussi, c’est le drame.

Pour couronner le tout, le retour de Tilly va être suivi d’une série de décès incompréhensibles. Heureusement, la chute de ce chef-d’œuvre nous aide, encore moins, à saisir l’ensemble de l’intrigue !

 

S’appeler Teddy c’est moche mais c’est toujours mieux que de s’appeler Roger !
** Tu vois qui c’est ? Mais si, le beau gosse de la fratrie Hemsworth. Toujours pas ? En gros, c’est le frère du mec qui joue dans Thor.

Petite ambiance à l’avant-première

Les points forts :

– L’amour existe vraiment dans le pré et en plus t’es pas obligé de te taper les questions intrusives de Karine Le Marchand.

– La note de 4/5 sur Allociné (qui risque d’en conforter plus d’un sur les théories du complot y compris l’autrice de cette critique)

– En VO, sans les sous-titres, on peut sentir la nette progression qu’on a faite en anglais.

 

Les points faibles :

– Une certaine vision médiocre de la vie de paysan, qui freinerait l’élan de n’importe quel physiocrate en herbe ou d’un vegan averti.

– Après Titanic, Kate Winslet est de nouveau impliquée dans un naufrage, cette fois cinématographique…

– Le film.

 

– C’est un 18 trous

– Le parcours ou le scénario ? 

Le saviez-vous ?

Quand on sombre, ce genre de film n’aide pas à reprendre pied.

 

Dans quelles conditions voir ce film ?

Au bord du suicide.

 

Ce qu’il faut retenir :

Quand on est accusé de meurtre, mieux vaut détenir un CAP couture plutôt que de faire appel à maître Dupond-Moretti.

 

Si vous aimez ce film, vous aimerez :

– Le pessimisme

– Coudre

– Marie-Thérèse (une mamie qui réalise des ourlets remarquables sur la chaîne Pratiks de Youtube. Oui, elle existe vraiment ! )

 

Daenerys, très élégante et détendue quelques heures après la conquête de King’s Landing

The following two tabs change content below.
Arriere Cuisine
L’Arrière-Cuisine est un site internet possédant une ligne éditoriale au moins aussi cohérente et élaborée que le programme d’un candidat écologiste à la présidence de la République. Son esprit pourrait être à peu près résumé ainsi : « Vous perdez beaucoup de temps à lire des conneries sur Internet. Alors pourquoi pas les nôtres ? »
Arriere Cuisine

Derniers articles parArriere Cuisine (voir tous)

4 réflexions au sujet de « Ciné Club Sandwich – Haute Couture »

  1. Merci pour cette critique de Haute-couture même si pour toi c’est Hate-couture 🙂 . Je vais peut-être le visionner pour comparer la Kate Winslet de Titanic et celle de Haute-Couture et aussi pour sentir cette atmosphère pesante d’un village australien bien loin de Priscilla, folle du désert.

Laisser un commentaire