Ciné Club Sandwich – Pokémon : détective Pikachu

Pokémon : détective Pikachu (2019), de Rob Letterman

 

Notation : 

Niveau : 47

PV : 112

Attaque : 80

Défense : 60

Att. Spé. : 135

Déf. Spé : 72

Vitesse : 132

 

« PIKA PIKAAA. »

 

De quoi ça parle : 

Tim (Justice Smith) travaille dans une compagnie d’assurance et il déteste les Pokémon. Tim a la chance de vivre dans un putain de monde avec des Pokémon, et il les déteste ! On peut donc dire que Tim est un peu un connard. Mais il a ses raisons : de son point de vue, son père l’a abandonné pour aller combattre le crime dans Ryme City, mégalopole où les humains et les Pokémon vivent en harmonie, sans aliénation aucune de ces derniers.
Lors du décès du papa, Tim se rend en ville pour récupérer l’héritage. Plus énervé contre son père que triste, il s’apprête à passer la nuit dans l’appartement dont il vient d’hériter, lorsqu’un drôle de Pikachu dont il comprend les paroles (Ryan Reynolds) lui dit qu’il est détective, qu’il a perdu la mémoire et que, c’est certain : la disparition de Papounet, elle est bizarre quand même. Ils vont alors se lancer ensemble dans une enquête qui les fera remonter jusqu’à un réseau de drogue qui rend les Pokémon fous, un labo de scientifiques méchants et un Mewtwo tout puissant.

 

Points positifs : 

  • Étonnament, Pikachu avec la voix de Deadpool, ça marche vachement bien (y compris en VF).
  • Bill Nighty joue-t-il un méchant ? Joue-t-il un gentil ? Le suspens est complet.
  • Les quelques clins d’oeil à la culture populaire, qui ancrent le monde des Pokémon dans le nôtre mais sans que ce soit lourdingue.
  • La scène de combat dans une arène illégale avec des Pokémon drogués est vachement bien. Le film serait-il plus subversif qu’il ne le laisse paraître ?
  • Magicarpe lance trempette et il se passe quelque-chose.
  • Psykokwak.

Sarah qui cherche des points positifs pour sa fiche sur le dernier Hellboy.

Points négatifs :

  • Le brouhaha permanent des gosses qui mangent du pop-corn pendant la séance VF du mercredi à 16h. Et l’état de la salle à la sortie.
  •  On ne voit pas le grand Tim se prendre pour un toast.
  • La Team Rocket n’est pas là et n’est du coup pas plus rapide que la lumière.
  • À la fin ils ne les attrapent pas tous.
  • On ne voit pas de Ouistricram. Mais bon, même au second plan, il aurait volé la vedette aux personnages principaux donc ça se comprend.

 

Le saviez-vous : 

Lors de la sortie, le rendu de Pikachu était tellement moche que les réalisateurs ont dû… Ah non c’est pour un autre film.

 

À noter : la présence de Miley Cyrus en guest star.

Les conditions idéales pour regarder ce film : 

Avec la musique à fond et un Ramboum en guise de caisson de basses.

 

Ce qu’il faut retenir : 

On est p’têt dans un film Pokémon, mais faut pas déconner, à la fin le mec séduit quand même la fille. Grâce aux conseils de son Pikachu. #attrapezlestoutes #pokeballinfire

 

Si vous avez aimé ce film, vous aimerez aussi : 

  • Utiliser l’attaque ondes mentales sur vos parents quand ils vous demandent de faire vos devoirs.
  • Acheter des Pokéball et les lancer sur les pigeons dans la rue pour voir ce qu’il se passe.
  • Lécher les gens dans le train en disant que vous êtes un Excelangue.
  • Vous déguiser, mettre des lunettes de soleil et dire que vous êtes un Métamorph.
  • Vous plaindre d’un comportement sexiste sur twitter en utilisant le hashtag « mewtwo »

 

Et pour les plus fauchés, le film est disponible en intégralité ici

 

The following two tabs change content below.
Pêche

Pêche

Trébuchets et paillettes.
Pêche

Derniers articles parPêche (voir tous)

Laisser un commentaire