Ciné Club Sandwich – Free Solo

Free Solo de Elizabeth Chai Vasarheliy et Jimmy Chin pour National Geographic

2018 – Oscar du Meilleur documentaire 2019

Grimper avec Alex c’est comme un vice. c’est comme fumer des cigarettes en buvant de la bière. Tu n’en as pas envie, mais de temps en temps c’est sympa.

Notation :

Grosse montagne : ++
Très grosse montagne : +++
Très très grosse montagne : ++++
Fontainebleau : —-

Disclaimer et précautions d’usage :

Free solo ne parle absolument pas de Lynyrd Skynyrd et si vous pensiez qu’il s’agissait d’un film sur le plus gros solo de guitare de tous les temps, vous vous trompez.
Pensez à prévoir une boite de TANGANIL Gé 500mg. Prenez 2 comprimés 1h avant le début du film. (consultez quand même votre médecin avant).

Synopsis :

Si on devait décrire Alex Honnold, il serait un mix entre un sociopathe (Le Silence des Agneaux a eu 5 oscars), un autiste (Rain Man a eu 4 oscars) et Patrick Edlinger (Le français un peu mystique adepte de la varappe qui est mort chez lui en tombant dans les escaliers).
Comme il ne mange pas les gens et que compter les allumettes dans une boite ne semble pas être trop son truc, Alex Honnold a décidé d’aimer l’escalade, d’en faire sa raison de vivre et de remporter un Oscar au passage.
Comme il était souvent tout seul quand il était petit (tout le monde le trouvait bizarre, à escalader les arbres sans arrêt), il s’est spécialisé dans le « free solo », l’escalade seul et sans sécurité. Dans ce documentaire, il va essayer de relever un challenge complètement fou : escalader en free solo El Capitan, face rocheuse de 1000 mètres du parc Yosemite alors que les meilleurs au monde ont déjà du mal à grimper cette face en étant assuré.

El Capitan aurait pu s’appeler Jabba le Hutt, cela n’aurait choqué personne.

Points forts :

  • Le suspens : Alex va-t’il connaître le même destin que Paf le chien ?
  • Les belles images, le docu est une véritable pub pour le parc Yosemite.
  • L’équipe de tournage : alpinistes chevronnés, excellents cadreurs. Même si les caméramans du 13h de TF1 qui se farcissent les reportages sur l’hydratation des vieux en été à Morteaux-Couliboeuf endurent le même risque de voir leur sujet claquer avant la fin de la journée, ils doivent être un peu jaloux.
  • La scène d’achat d’un frigo dont on se demande ce qu’elle vient faire là dans un premier temps mais dont on comprend à la fin qu’elle était là pour qu’on puisse respirer un peu.
  • Certaines scènes sont à couper le souffle. Littéralement. Le meilleur grimpeur au monde après Alex Honnold a été incapable de regarder l’ascension de son pote jusqu’au bout.

Attention la personne à gauche est Cliff Richard. Ne pas confondre avec Cliffhanger le film sur l’alpinisme avec Sylvester Stallone (ici à droite).

Points faibles :

  • La personnalité d’Alex : même si c’est un héros hors du commun, on a par moment envie de le baffer.
  • On voit les pieds d’Alex à l’écran à un moment, et c’est dégueu.
  • La copine d’Alex dont on comprend au début qu’elle lui permet de s’ouvrir au monde mais qui, finalement, semble plus être un frein qu’autre chose. En plus ils sont tous les deux extrêmement beaux et c’est assez énervant.
  • Après avoir vu ce film, vous vous autoriserez à être un trou du cul égoïste dans votre relation de couple, en vous disant que vous avez de la marge.

Le saviez-vous :

Dans sa célèbre scène « fly, you fool » Gandalf s’accroche au bord d’un précipice du bout des doigts. On en conclut qu’il aurait fait un excellent alpiniste, mais le destin de la Terre du Milieu aurait peut-être été chamboulé.

Les conditions idéales pour regarder ce film :

Solidement arnaché à votre canapé.

Il ne fait aucun doute que cette scène est honteusement truquée.

Ce qu’il faut en retenir :

  • On peut gagner des tonnes de frics en écrivant un livre.
  • En respectant quelques règles simples comme avoir une vie saine et ne pas laisser trainer les canettes de 8*6, on peut vivre dans un van et pécho.
  • L’existence n’a aucun but et cela pousse vraiment les gens à faire des trucs idiots pour trouver un sens à tout ça. Comme escalader des montagnes à mains nues, ou encore créer l’Arrière Cuisine.

Vous aimerez aussi :

  • Monter debout sur une table et faire semblant que vous avez le vertige.
  • Mettre les mains dans la farine pour faire comme si c’était de la magnésie.
  • Faire passer vos hobbies (comme votre passion pour Johnny, la sculpture sur savon ou les concours de cris de mouettes) avant votre copine.
  • Faire des tractions avec les doigts pour exprimer votre joie.
  • Perdre tous les ans un collègue de travail dans des conditions tragiques et dire « ouais, bon ben c’est la vie quoi ».
The following two tabs change content below.
Arriere Cuisine
L’Arrière-Cuisine est un site internet possédant une ligne éditoriale au moins aussi cohérente et élaborée que le programme d’un candidat écologiste à la présidence de la République. Son esprit pourrait être à peu près résumé ainsi : « Vous perdez beaucoup de temps à lire des conneries sur Internet. Alors pourquoi pas les nôtres ? »

Laisser un commentaire