Ciné Club Sandwich – L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (Andrew Dominik, 2007)

 

Notation :

Assassinat : +
Jesse James : ++
Lâcheté : +++
Robert Ford : —

 

Qu’est-ce que ça raconte ?

L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford.

 

Je me demande comment Terrence Malick a vécu son confinement, moi.

 

Les points forts:

  • Le moment où Robert Ford assassine Jesse James.

 

Les points faibles:

  • La lâcheté dont fait preuve Robert Ford.

 

Je vais jouer avec ce serpent probablement venimeux, en espérant que personne n’en profite pour m’assassiner lâchement.

 

 

 

Ce qu’il faut retenir de ce film :

Jesse James a été assassiné. Lâchement.

 

Le saviez-vous :

Robert Ford n’était pas un homme réputé pour son courage.

 

Si vous avez aimé, vous aimerez aussi :

  • Baby-sittor, avec Vin Diesel.

 

Attention, un train peut en cacher un autre, et ainsi venir vous percuter lâchement.
The following two tabs change content below.
Riwan

Riwan

J'avais pas mis mon masque, personne m'a reconnu.

Une réflexion au sujet de « Ciné Club Sandwich – L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford »

  1. Vous êtes passé complètement à coté du personnage de Jesse James, mais il est vrai que le titre n’est que peu explicite sur ce point.
    c’est bien dommage, d’autant que le reste de l’article est vraiment passionant.

Laisser un commentaire