Blanc Manger Coco

Merci à Pyody, qui nous a proposé ce texte.

 

Citation :

« C’est limite cette association »

« Merde encore une vanne pédophile »

« C’est bien, la carte « Auschwitz », ça va avec tout »

 

Notation :

Jeu d’ambiance +++++

Politiquement Correct – – – – –

Esprit de Noël —

Révélateur ++

Trash +++

 

De quoi ça parle :

À chaque tour de jeu, on révèle une carte comprenant une question, ou un texte à trou.

Chaque joueur dispose d’une dizaine de cartes contenant chacune une réponse absurde, potentiellement raciste, sexuelle, scatologique ou pire.

Chaque joueur fait une proposition pour répondre à la question posée ou compléter le texte. Celui qui fait la proposition la plus dégueulasse gagne le tour.

Une sorte de cadavre exquis, mais en version crado.

 

 

Les points forts :

Facile à comprendre.

Crée une excellente ambiance de fin de soirée.

Les vannes à base de caca, pipi, cul, bite ou Hitler sont les meilleures.

Les combinaisons sont inépuisables.

Un lot de cartes vierges est fourni dans la boîte. Vous pouvez ainsi intégrer vos petits délires personnels au jeu (« Yionel Beauxis », « Tom Cruise », « Attention Philippe le parapet », …)

Peut être joué au premier et au second degré.

 

Les points faibles :

Peut être joué au premier et au second degré.
Quand tonton va poser la carte « Les Noirs » à la question, « Il faut tous les éliminer » et qu’on ne saura pas si c’est du lard ou du cochon, l’ambiance va s’appesantir.

Il est plus simple de faire rire avec « L’Algérie Française », « La Gestapo » ou « Un pet de fouffe » qu’avec « Un Renault Espace » ou « Le site de L’URSAFF ». Que chaque carte réponse rapporte un nombre de points variable serait un plus.

Les cartes de merde (voir plus haut). Etre coincé entre « Un régime végétarien » et « Travailler plus pour gagner plus » quand vos potes posent successivement « Ma bite » et «Une mycose » est excessivement frustrant.

On n’élève clairement pas le niveau à chaque tour.

Les fou-rires peuvent finir par faire mal au bide.

Passer pour un gros beauf auprès du monde extérieur qui vous prendra respectivement pour un pervers sexuel ou pour @fdesouche.

 

Le saviez-vous ?

La carte « un doigt dans le cul » connaît des variantes. Jusqu’à cinq.

Une vanne raciste réussie se moque de la bêtise des racistes. Pas de la détresse des gens attaqués. A la question « Les blancs aiment___ », poser « L’Esclavage » est un acte de revendication pour les droits humains et contre l’esclavage. Enfin, ça c’est en théorie.

Le jeu a été pompé sur Cards Against Humanity, un jeu américain. Vous pouvez trouver des versions pirates un peu partout, traduites ou non et commander en ligne. L’entreprise qui édite le jeu propose des démarches sociétales assez intéressantes.

C’est la simplicité qui crée le décalage et l’éclat de rire. Un mot ordurier et imagé vaut bien mieux qu’une longue phrase.

En règle générale, les filles du groupe sont beaucoup plus trash que vos potes rugbymen.

 

 

Les conditions idéales :

Avec une bande de potes que vous connaissez bien, et qui ne vous en voudront pas de poser « Auschwitz » à la question « C’est quoi cette odeur ? ».

Avec des gens que vous ne connaissez pas du tout, mais qui ont le même humour de merde que vous. Faites quand même deux ou trois tours tests avant de lancer « La Sodomie » pour « Qu’offrir à mamie pour son anniversaire ? ».

Vos collègues de boulot, si vous avez le sens du risque. Mais vous risquez de perdre sérieusement en crédibilité, surtout si vous avez auprès d’eux une image de comptable austère.

 

Les conditions non-recommandées :

Avec des vegans non inclusifs et non binaires, respectant les minorités et luttant contre l’appropriation culturelle. Devoir justifier ses choix douteux n’est clairement pas dans l’esprit du jeu.

Avec vos potes cathos tradis, ou autres intégristes assimilés qui vont se signer une fois sur deux.

Avec vos parents et grands-parents. Une carte sur deux appelant à des références sexuelles, souvent pédophiles ou incestueuses, voir sa maman poser fièrement la carte « Un gode ceinture » peut générer des images mentales que personne ne souhaite entrevoir.

Filmé et diffusé en direct sur les réseaux sociaux. Vous êtes bon pour 4 bannissements, 200 signalements et 500 blocages.

Avec son petit frère qui demande le sens des cartes. « Dis, c’est quoi un gang-bang ? ».

Avec sa petite sœur qui connaît très bien le sens des cartes et pose les réponses les plus trash du jeu. Si vous êtes vieux, ça marche avec votre fille.

 

Ce qu’il faut en retenir :

Retenir les images mentales amenées par certaines combinaisons peut être difficile.

Rien, aucune phrase prononcée pendant le jeu ne l’a été sérieusement. Du moins on l’espère.

Arrêtez de rechercher des blagues raffinées. Répondre « Ma bite » permet de faire rire dans 90 % des cas. Alors pourquoi se fatiguer ?

On a bien wigolé.

 

Si vous avez aimé ce jeu vous aimerez :

Troller sur Twitter

Le point Godwin

Les imitations de Michel Leeb

OSS 117

 Trois doigts dans le cul (vous avez vu, ça marche avec tout)

 

La majorité des éléments relatés dans cette description sont inspirés de fait réels, réalisés par des amateurs irresponsables. Vous pouvez tout à fait essayer de reproduire ça chez vous.

 

The following two tabs change content below.
Arriere Cuisine
L’Arrière-Cuisine est un site internet possédant une ligne éditoriale au moins aussi cohérente et élaborée que le programme d’un candidat écologiste à la présidence de la République. Son esprit pourrait être à peu près résumé ainsi : « Vous perdez beaucoup de temps à lire des conneries sur Internet. Alors pourquoi pas les nôtres ? »
Arriere Cuisine

Derniers articles parArriere Cuisine (voir tous)

Une réflexion au sujet de « Blanc Manger Coco »

Laisser un commentaire