Tuto Travaux #3 : Comment poser du parquet ?

Comment poser du parquet ?

Matériel requis :

  • Un sol
  • De la sous couche isolante
  • Du parquet

Difficulté :

 

La visualisation du projet et des travaux

 

La réalisation se fera en intérieur.
Il existe différents types de parquets selon vos goûts et couleurs (effet bois, effet béton etc .) et différents types de poses (auto-adhésif, clipsable, à clouer etc.)
Ici nous travaillerons avec un parquet contrecollé effet bois à clipser.

Protocole :

  • Enlever l’ancien parquet
  • Poser la sous couche isolante
  • Poser le nouveau parquet
C’est parti !

Etape préalable : enlever les plinthes de la pièce

 

Pour bien commencer le travail, il est nécessaire d’enlever les plinthes de votre mur. Choisissez un jour comme le dimanche soir 21h pour attaquer. Pour bien commencer le travail il est nécessaire au préalable d’enlever les plinthes de la pièce où vous souhaitez faire les travaux.

Glissez la tête plate d’un tournevis entre le mur et la plinthe. Avec un peu de chance, les anciennes plinthes ont été collées et non pas clouées.

Trouvez un point d’attaque. Forcez un peu. Respirez. Souriez, la plinthe se décolle rapidement : elles ont été collées.

Continuez le travail sur toute la longueur de la plinthe.,Prenez confiance. Oubliez le tournevis et tirez sur la plinthe à mains nues pour aller plus vite. Profitez-en pour arracher la tapisserie au passage. Respirez. Reprenez alors le travail au tournevis.

Continuez sur votre lancée. Tirez un peu plus fort sur le tournevis. Remarquez que la plinthe ne vient pas. Approchez-vous. Constatez avec surprise et ricanement que la plinthe est aussi clouée. Deux précautions valent mieux qu’une.

Respirez.

La tapisserie étant déjà entamée, faites-vous plaisir. Tirez sur les plinthes en hurlant. Seul. Dans votre pièce vide. Stoppez les cris lorsque vous entendez les bruits du battement du balais de votre voisin sur son plafond (qui est aussi votre sol).

Finissez votre besogne en silence. Pensez à retirer la barre de seuil dans le cadre de porte. Allez vous coucher.

 

Enlever l’ancien parquet

 

Frais et reposé, il est temps d’enlever l’ancien parquet. Le travail nerveux qu’aura couté le retrait des plinthes s’avérera payant à cette étape.

Trouvez alors un point d’attaque (une lame de parquet assez facile à enlever) d’un côté de la pièce et retirer toutes les lames en entreposant les lames à jeter dans un coin de la pièce.

Progressez à votre rythme.

Rythme très vite coupé lorsque vous vous apercevrez que le parquet repose sur une couche de moquette.

Commencez par douter. Puis confirmez bien qu’il s’agit de moquette au fur et à mesure de l’enlèvement des lattes.

Respirez. Et insulter le précédent connard qui a fait ça entre chaque souffle. Continuez de parler tout seul en retirant les lames.

Arrivez en bout de pièce. Face au tas de lames que vous avez entreposé. Sur du parquet à retirer. Alternez les insultes entre le précédant ouvrier et vous-même.

Une fois le tas déplacé, finissez d’enlever les lames.

Reposez-vous en amenant les lames de parquet à la déchetterie. Activité présentant peu de surprise.

 

Etape intermédiaire : enlever la moquette

 

Protocole intermédiaire :

  • Découper des bandes de moquettes au cutter
  • A l’aide d’une pince, tirez sur la moquette
  • Enlever les agrafes restées au sol
  • Enlever les tâches de colle

Découpez une bande de moquette au cutter dans le sens de la longueur ou de la largeur.

Apercevez-vous que vous n’avez pas de cutter. Allez chercher un couteau.

Après 20 minutes à gratter le sol comme un rongeur allez chercher votre pince pour tirer la moquette. Apercevez-vous que vous n’avez pas de pince.

Tirez comme une brute sur la moquette avec vos mains. Enlevez à peu près 5cm de moquette. Mettez-vous torse nu.

Tirez à nouveau. Enlevez 6cm de moquette.

Une fois la première bande retirée, accroupissez-vous. Observez le sol fraichement découvert.

Apercevez-vous que la vieillesse de la moquette a fait littéralement fusionner  la moquette et le sol. Ce ne sont pas des traces de colles qui restent, mais bel est bien toute une fine couche de moquette.

Respirez. Ricanez.

Reprenez votre travail en décidant de ne plus faire de bandes, mais tout simplement en soulevant la moquette toute entière. Commencez à soulever en poussant de petits cris. Finissez en hurlant et en vous roulant dans la boule de moquette.

Stoppez les cris lorsque vous entendez les bruits du battement du balais de votre voisin sur son plafond (qui est aussi votre sol). Finissez votre besogne en silence.

Regardez le fin dessin de vos muscles relevé par votre transpiration.

Allez à la douche et apercevez-vous dans le miroir que vous êtes simplement dégueulasse. Allez vous coucher.

Le lendemain grattez à la spatule le restant de moquette collé. Apercevez-vous que vous n’avez pas de spatule. Prenez votre pelle à tarte.

Commencez à gratter. Regardez la moquette, les traces de colle ainsi que votre pelle à tarte disparaitre. De toute façon, vous ne faites pas tant de tarte que ça.

Comptez trois jours pour finir cette besogne à la pelle à tarte. Pendant ces trois jours, profitez-en pour tousser et parler tout seul.

 

Poser la sous couche isolante

 

Nettoyez bien votre sol nu avant cette étape.

Prenez votre sous-couche isolante et disposez-la de manière uniforme sur votre sol afin de recouvrir l’intégralité de celui-ci.
En fonction de l’espace et de la forme de la pièce, vous serez amenez à faire des découpes. Pas de surprise à cette étape.

 

Tout baigne !

Poser le nouveau parquet

 

Choisissez un bout de la pièce pour commencer la pose. Clipsez les lames entre elles d’abord dans le sens de leur longueur puis dans le sens de leur largeur.

Pendant les aller retours pour aller chercher vos lames, profitez en pour vous rétamer en glissant sur la sous couche isolante.

Relevez-vous. Respirez. Restez calme et admirez les plaques de sous couche dispersées aux quatre coins de la pièce.

Disposez à nouveau les plaques de sous couche. Scotchez-les. Reprenez la pose du parquet.

Solidifiez le maintien des lames entre elles en frappant à l’aide d’un maillet et d’une cale sur le côté libre et le devant de chaque lame que vous posez. Vous éviterez ainsi l’apparition de jour entre les lames.

Progresser à votre rythme. Rythme donné par les coups de maillet.

Commencez à chanter par-dessus ce petit rythme que vous créez.

Continuez à chanter par-dessus le rythme du bruit du balais du voisin qui répond en chœur à celui de votre maillet.

Finissez par danser et chanter une fois le travail fini. Dans un bel élan de joie, gaufrez-vous la gueule en glissant sur ce parquet tout neuf.

 

Les finitions : barre de seuil et plinthes

 

3 ans plus tard, mesurez l’espacement de l’encadrure de porte et reportez-le sur votre barre de seuil. De même dessinez les contours sur la barre afin que celle-ci s’adapte parfaitement au cadre. Réalisez les découpes nécessaires.

Installez votre barre de seuil. De même portez les mesures nécessaires sur vos plinthes puis découpez-les.

Collez ensuite les plinthes une à une. Sortez de la pièce pour prendre du recul. Admirez d’abord les espaces entre votre barre de seuil et l’encadrure. Puis observer cette plinthe sur le mur du fond. Collée. Non droite.

Respirez.

The following two tabs change content below.
Paul

Paul

Mister Belgium.
Paul

Derniers articles parPaul (voir tous)

2 réflexions au sujet de « Tuto Travaux #3 : Comment poser du parquet ? »

  1. « Reposez-vous en amenant les lames de parquet à la déchetterie. Activité présentant peu de surprise. »
    Ouais ben moi je croyais qu’aller à la déchetterie c’était comme aller jeter son verre au container de recyclage. La première fois que j’y suis allé le mec à l’entrée m’a demandé (surpriiise!): »Bonjour. Vous avez votre laissez passer?  » J’en suis resté comme deux ronds de flan. Le mec croit quoi? Qu’il bosse à Fort Knox, que je veux lui voler des briques dans le container à gravats? « La déchetterie est réservée aux gens de la commune, donc vous devez vous faire délivrer un laissez-passer en présentant un justificatif de domicile et une pièce d’identité mais là le bureau est fermé ». Putain, ça m’apprendra à bosser un dimanche matin. Je suis donc rentré chez moi avec ma voiture pleine de bordel que j’ai du décharger parce que je devais aller au boulot le lendemain avec.

  2. Pour en revenir au parquet faut pas oublier de le déballer 24/48 H avant de l’installer, qu’il s’adapte à l’hygrométrie de la pièce et laisser un espace entre le mur et les lames (qui sera caché par les plinthes) pour une éventuelle dilatation. Sinon tu va pas te gondoler quand ton parquet, lui, va le faire.

Laisser un commentaire