Ciné Club Sandwich – Une Vie cachée

Une Vie cachée de Terrence Malick (2019)

Notation :

Beau : ++++
Mais : ++
Chiant : +++

« T’inquiète, Dieu arrangera tout. »

Le synopsis :

— Prête allégeance à Hitler, paysan !
— Non.
— Allez !
— Non.
— Tu vas avoir des problèmes.
— Tant pis.

 

 

Funfact : le casting comprend Michael Nyqvist et Bruno Ganz (ici à droite), morts respectivement en 2017 et 2019. Comme quoi le seul truc plus proche de l’éternité qu’un film de Terrence Malick, c’est son tournage.

 

Les + :

  • Le ciel.
  • La montagne.
  • Les rivières.
  • Les champs de blé.
  • Le vent.

Les – :

  • Les Nazis.
  • La prison.
  • Les Bondieuseries.

 

Et la bonne année surtout, hein !

Le saviez-vous :

  • Ce film est adapté d’une histoire vraie. Même si dans la réalité, personne ne parle exclusivement en monologue.
  • C’était « notre Palme d’Or » pour le Figaro. On imagine que Parasite était un peu trop un film de gauchiste pour eux.
  • Vous pensiez peut-être, à la vue du titre, que ce film racontait les folles aventures de paysans qui se cachent dans la montagne, font des cabanes et chassent le bouquetin. Eh ben pas du tout.
  • Terrence Malick use et abuse des plans à la première personne, ce qui semble indiquer qu’il est fan de FPS et passe des heures à jouer à Call of Duty.
  • L’Allemand, c’est quand même une très belle langue pour crier.

Ce qu’il faut en retenir :

Un film avec des nazis c’est toujours divertissant, mais un peu moins quand ils ne se font pas tuer par un archéologue avec un fouet.

 

 

« The hiiiiills are aliiiive with the Sound of Muuuuusiiiiic » (air connu)

 

Si vous avez aimé, vous aimerez aussi :

  • Être un peu têtu.
  • Le CD « son de la nature » en vente chez Nature & Découvertes.
  • Habiter dans un bled paumé et vous faire traiter de gros con par vos voisins parce que vous n’avez pas voté Le Pen.
  • Résister à « l’oppression sociale » en refusant de prendre une trottinette électrique pendant les grèves.
The following two tabs change content below.
Riwan

Riwan

J'avais pas mis mon masque, personne m'a reconnu.

Une réflexion au sujet de « Ciné Club Sandwich – Une Vie cachée »

  1. Après Tree of Life je m’étais dit quelquechose du même genre comme « Un film avec des dinosaures c’est toujours divertissant, mais un peu moins quand ils ne passent pas leur temps à essayer de bouffer des archéologues. »
    « Si vous avez aimé vous aimerez aussi: Habiter dans un bled paumé et vous faire traiter de gros con par vos voisins parce que vous n’avez pas voté Le Pen. » Vous aimerez la campagne alsacienne quoi.
    La Ligne Rouge c’était super. Certaines scènes étaient empreintes de spiritualité, c’était beau et assez subtil. Mais si ça vire aux bondieuseries ça devient rebutant. T’es rance Mallick!

Laisser un commentaire