Ciné Club Sandwich — Mission Impossible : Fallout

Mission Impossible : Fallout (Christopher McQuarrie, 2018)

 

Notation :

 

Tom Cruise : ++++
SuperMoustache : +++
J’adowe Parisse, c’est oune ville magnifique : ++
SuperCopter : +++
RunningPorn : +++
Best-of de la saga : +++++

 

Qu’est-ce que ça raconte :

 

Tom Cruise (Thomas Cruise Mapother IV) est de retour pour un nouvel épisode de Mission Impossible, dont l’intrigue alambiquée n’est qu’un gros prétexte pour vous montrer tout un tas de cascades hyper-spectaculaires au cours desquelles l’acteur-star a frôlé la mort une bonne vingtaine de fois. Au moins. Pour vous résumer le tout grossièrement, ça se passe à peu près comme d’habitude :

 

  • D’abord l’IMF rate une mission, et c’est bien bien la merde.
  • Le gouvernement américain se dit « mmh peut-être que Tom Cruise et ses copains sont des gros tocards en fait, et si on les éliminait ? » ce qui est déjà arrivé à peu près 18 fois au cours des précédents épisodes.
  • Tom Cruise retrouve ses faire-valoir coéquipiers favoris (Simon Pegg qui fait Simon Pegg, donc principalement des blagues avec un accent anglais, et Ving Rhames qui fait Ving Rhames, c’est à dire pas grand chose vu qu’il a 60 ans et qu’il pèse 150 kilos) et essaye de capturer un méchant.
  • Un agent de la CIA qui passe beaucoup de temps à la salle et chez le barbier (Henry Cavill) vient renforcer l’équipe pour les aider mais aussi et surtout pour surveiller Tom Cruise afin qu’il ne fasse pas trop de la merde. Va t-il être un allié précieux ? Est-il méchant ? Le suspense est insoutenable.
  • Le grand méchant terroriste / anarchiste / mec qui fait des grands discours sur l’état du monde jusqu’à ce qu’on se dise « hey mais il a pas un peu raison ? » de Rogue Nation (Sean Harris) fait son retour (on vous spoile pas, c’est dans la bande annonce). Et il parle toujours avec la voix de Batman qui aurait un cancer du poumon.
  • Encore une fois le titre du film est mensonger, car cette mission n’était finalement pas si impossible que ça.
Pour vous c’est une scène incroyablement dangereuse. Pour Tom Cruise, c’était un jeudi.

 

 

Les + :

 

  • Après 5 épisodes vous vous posiez peut-être la question « mais qu’est-ce qu’ils vont encore trouver ? ». Et bien rassurez-vous. Ils ont trouvé.
  • Tom Cruise qui fait du parachute.
  • Tom Cruise qui pilote une moto.
  • Tom Cruise qui pilote un hélicoptère.
  • Tom Cruise qui casse des bouches.
  • Tom Cruise qui parle français.
  • Tom Cruise qui prouve qu’il est Charlie en sauvant la vie de flics parisiens.
  • Tom Cruise qui court avec la paume des mains ouverte. Peut-être encore plus que dans les autres épisodes.
  • Henry Cavill a l’air très content de pouvoir enfin jouer dans un bon film et réussit une prouesse rare : exister à l’écran à côté de Tom Cruise. Et surtout, il arbore une magnifique moustache.
  • Si vous avez aimé Ilsa Faust (Rebecca Ferguson) dans le précédent opus, elle est de retour et elle botte toujours des culs.
  • La Veuve Blanche (Vanessa Kirby) et Erica Sloane, la directrice de la CIA (Angela Bassett) viennent compléter un casting de qualité. Heureusement l’ex-femme d’Ethan Hunt ne sert à rien pour limiter un peu cette mode absurde des personnages féminins forts et intéressants.
  • Après Jack Reacher et Rogue Nation, Christopher McQuarrie confirme qu’il se débrouille vraiment pas mal pour filmer l’action. À une époque où l’on est inondés chaque mois de blockbusters et de films de super-héros, c’est assez rare que des scènes arrivent vraiment à nous mettre sur le cul. C’est encore le cas dans les Mission Impossible et ça c’est chouette. Mention spéciale pour la course poursuite en moto dans les rues de Paris ou la baston bien brutale dans les chiottes du Grand Palais.
  • La longue séquence à Paris permet d’admirer plein d’endroits que vous ne visitez jamais car :
    — Vous êtes provincial
    — Vous êtes Parisien mais vous ne sortez jamais de votre quartier.

 

– Alleeeeeeeez, accepte de tourner La Momie 2 !

– NOOOOOOOOOOOOON

 

Les – :

 

  • Si Mission Impossible Rogue Nation débutait en fanfare avec la scène d’action la plus débile et la plus jouissive du film d’entrée de jeu, ici, il faudra attendre l’arrivée à Paris pour se mettre vraiment dedans.
  • Il y a tellement de retournements de situation / trahisons / feintes de trahison / twists que même M. Night Shyamalan devrait avoir la tête qui tourne. Bon, ils sont tous assez prévisibles par contre.
  • Tom Cruise conduit très très vite dans les rues de Paris. Tellement qu’il arrive à passer de l’Opéra Garnier à l’Arc de Triomphe en 8 secondes.

 

Enlève ta moustaaaaaache

Remets ta moustaaaaaaache

 

Le saviez-vous :

 

  • Tom Cruise fait lui-même ses cascades.
  • Tom Cruise s’est cassé la cheville en faisant du PARKOUR, mais ça vous le savez déjà puisque c’est le principal argument de promotion du film. Pour le 7, il va probablement se faire amputer sur le tournage pour pousser les gens à venir en salles.
  • Tom Cruise a 35 ans (sauf sur certains gros plans un peu traitres).
  • La vie de Tom Cruise est probablement beaucoup plus passionnante que la vôtre.
  • Jeremy Renner a disparu du casting de Mission Impossible, sans aucune explication. Et tout le monde s’en fout, exactement comme dans Avengers.

 

Le talent de ce film, c’est aussi rendre crédible ce genre d’images digne d’un direct to DVD de Chuck Norris.

 

Dans quelles conditions voir ce film :

 

Sur le plus grand écran possible, si possible en IMAX, pour en prendre plein la gueule.

 

Ce qu’il faut en retenir :

 

Danny Boyle et Daniel Craig ont un an devant eux pour réussir à faire mieux que ça.

 

Si vous avez aimé ce film, vous aimerez aussi :

 

  • Avoir une équipe de bons copains, qui sont également d’excellents professionnels sur qui on peut toujours compter. Comme moi sur l’Arrière Cuisine.
  • Les moustaches.
  • Le running.
  • Le Grand 8.
  • Space Mountain.
  • Droped, le jeu sur TF1.

 

En bonus, le meilleur GIF de 2018.

The following two tabs change content below.
Riwan

Riwan

J'avais pas mis mon masque, personne m'a reconnu.

6 réflexions au sujet de « Ciné Club Sandwich — Mission Impossible : Fallout »

  1. Christopher Mc Quarrie était un bon scénariste et après son premier film Way of The Gun en tant que réalisateur (pas complètement réussi mais franchement jubilatoire)on était en droit d’attendre de sa part un peu plus que des scènes d’actions réussies. Dommage.

    1. C’est vrai que c’est un chouette film Way of the Gun, un peu méconnu. Récemment il a aussi co-signé le scénar d’Edge of Tomorrow (le meilleur Tom Cruise movie de ces dernières années). Vu que ses Mission Impossible ont une bonne réception critique et publique, on aura peut-être la chance de le revoir derrière un truc un peu plus personnel.

Laisser un commentaire