Jeux vidéo — Football Drama

Notation : 

La passion du football ® ++++++
Dopage +++++++++++
Journalistes fouteurs de merde – – – – –
Président russe absolument pas malhonnête +++++++++++++++++++++

L’histoire : 

Dans le jeu Football Drama disponible sur PC, vous incarnez Rocco Galliano, un manager de foot assez expérimenté et surtout très seul. Vous venez tout juste d’être recruté par le club de Calchester Assembled et la tâche s’annonce plutôt ardue. L’objectif est de porter haut les couleurs de l’équipe dans la Thiefa League. Le jeu pourrait se résumer comme une sorte de livre dont vous êtes le héros version coach sportif. Vous devrez gérer une succession de dialogues avec votre président, copie conforme de Roman Abramovitch, les causeries à la mi-temps ou encore la conférence de presse d’après-match.

Entre deux rencontres, vous aurez aussi un certain nombre de discussions philosophiques très intéressantes avec votre chatte. « Pourquoi le football ? Pourquoi cette lutte inutile ? » « Miaou », répond votre animal de compagnie dont les concepts n’ont rien à envier à la pensée de Raphaël Enthoven. Durant les matchs, une série de choix assez basiques est à effectuer afin de jouer haut, bas, offensif ou plutôt défensif. C’est très simple à gérer d’autant que les connaissances tactiques de l’IA feraient passer n’importe quel entraîneur de Ligue 1 pour un champion du monde en puissance.

Luciano Poggi est toujours présent pour proposer des plans éthiques.

 

Points forts : 

  • Le football est abordé dans ses côtés les plus sombres. Sans spoiler, le créateur du jeu est allé puiser dans les précédentes affaires qui ont éclaboussé l’univers du ballon rond. Il sera donc question de Luciano Moggi, Bernard Tapie, ou encore de Sepp Blatter. Le dopage est également évoqué sans coup férir. On regrette pourtant qu’il ait oublié le plus grand scandale footballistique de ces cinquante dernières années : la demande en mariage d’Estelle Denis par Raymond Domenech dans la foulée de l’élimination de la France à l’Euro 2008.
  • Football Drama aborde les sujets qui fâchent mais cela passe remarquablement bien car il veille à rester suffisamment drôle et décalé. Difficile en effet de ne pas éclater de rire lorsque Luciano « Poggi » vous propose de « l’eau magique » pour booster la santé de vos joueurs pendant les matches. On se marre aussi quand on fait une déclaration pleine de sagesse aux journalistes et que ces fouilles merdes de « L’Épique » publient des fake news pour vendre leur torchon. La nonchalance du commentateur en chemise hawaïenne ferait presque passer Denis Balbir pour un grand professionnel, bref l’ensemble ne se prend jamais vraiment au sérieux et c’est tant mieux.
  • Le passion transparaît à travers de nombreuses discussions entre les matches. On sent bien que l’auteur bouffe du foot à longueur de journées. Mine de rien et au fil des échanges, il esquisse les raisons qui font que ce sport est quasi universel.

 

Points faibles : 

  • On ne va pas vous mentir, Football Drama comprend un certain nombre de bugs assez dommageables. Il peut en effet vous arriver de toucher une dizaine de fois la barre ou les poteaux au cours d’un match. La traduction en Français est assez foireuse, quelques bribes d’anglais sont posées au milieu et on croirait parfois entendre Laurent Paganelli interviewer Marquinhos à la fin d’un match de Paris.
  • Le jeu est aussi très redondant dans les dialogues et les situations rencontrées. On se force un peu pour continuer car on veut voir ce qu’il a dans le ventre mais c’est souvent une souffrance.

 

Règle numéro 1 du Fight Club : ne jamais faire confiance à la presse.

 

Le Saviez-vous : 

Les bons entraîneurs payent leur tournée au pub la veille des rencontres les plus importantes. C’est très bon pour l’hydratation et le moral de l’équipe, un peu moins pour la forme physique mais on ne peut pas tout avoir.

 

Ce qu’il faut en retenir : 

Splatter, le président de la Thiefa, est au dessus de tout soupçon, si l’on en croit la presse dans le jeu. Quand au « Paris Ta Gueule » (PTG), il a souvent du mal avec les matchs du mois de février.

 

Les conditions idéales pour jouer :

Après avoir regardé un match de milieu de tableau de Ligue 2 pour pouvoir enfin voir des buts.

 

Vous aimerez aussi : 

  • Jouer à Football Manager et rêver qu’il intègre toutes les bonnes idées de Football Drama.
  • Briller en société en racontant les anecdotes les plus croustillantes glanées dans le jeu.
  • Vous dire que tout ça c’est du passé et que dorénavant le foot est bien plus clean depuis que Gianni Infantino est président de la Fifa.

 

The following two tabs change content below.
Jean-Yves

Jean-Yves

Jean-Yves

Derniers articles parJean-Yves (voir tous)

Laisser un commentaire