Ciné Club Sandwich – Red Notice

Red Notice (2021)
Un film de Rawson Marshall Thurber disponible sur Netflix

Citation :

“Où est-ce que tu as trouvé cette veste ? Quelque part dans le monde, il y a une vache complètement nue qui murmure “Ça valait le coup”

Notation :

Indiana Jones : +-+-+-
Agiles & Furieux : ++
Kevin Hart : —
DEUG en histoire de l’Art à la Sorbonne : –

C’est quoi l’histoire ?

John Hartley (Dwayne Johnson qui n’est DÉFINITIVEMENT PAS Hobbs dans ce film) est un superflic spécialisé dans les vols d’œuvres d’art.
Après une longue enquête et surtout une avalanche de gros tuyaux venus de la concurrence, il réussit à rattraper Nolan Booth (Ryan Reynolds), voleur balèze en contrefaçons et en parkour.
Si Nolan aime l’argent, il aime surtout être le meilleur. Quand John se retrouve piégé et suspect du vol qu’il voulait empêcher (une sombre histoire du 3e œuf de Cléopâtre, malheureusement sans rapport avec Alien ou les Bleues du handball), les deux ennemis devront s’allier contre leur adversaire commun, Bishop (Gal Gadot).
Mais attention, comme abondamment mouchardé dans les bandes annonces, les extraits, le propos général, les posters et la promo du film : les apparences sont trompeuses, et les escrocs ne sont pas forcément ceux auxquels on pense.

20 millions de salaire par tête, des cascades dans tous les sens, mais des plans au Louvre en fond vert dignes d’un téléfilm de Noël.
Moche.

Les points forts de Red Notice :

  • On peut dire qu’il est vaguement divertissant.
  • Ce film a au moins le mérite de pousser à l’introspection. On appuie sur “pause” pour aller aux toilettes, et on se questionne. Ryan Reynolds est-il encore capable de jouer un rôle où il ne verse pas uniquement dans l’humour méta et les références pop-culture ? Bref, un film où il ne joue pas Ryan Reynolds ?
  • C’est vrai que vu de dos, The Rock a une tête de bite.
  • Après Ana de Armas dans le dernier James Bond, Gal Gadot rejoint le “Baston en Robe de soirée Universe”.
  • Enfin un film qui dure moins de 2h ! (1h58)

Les points faibles de Red Notice :

  • Le scénario, la réalisation, les effets spéciaux, les décors, bref : le film.
  • Même en étant bon public et en acceptant certains arrangements avec les lois de la physique, impossible de trouver crédible le moment où un être humain étrangle The Rock à mains nues.
  • Imaginer The Rock dans une soirée à la Eyes Wide Shut rend assez subitement mal à l’aise. Cet homme est trop pur.

Le saviez-vous :

  • Après l’accident survenu sur le tournage de Rust où Alec Baldwin a accidentellement tué une membre de l’équipe, Dwayne Johnson a annoncé que sa compagnie ne produirait plus que des films utilisant des armes factices. Cette annonce n’a rien à voir avec Red Notice, terminé longtemps avant cette prise de position.
  • Les œufs de Cléopâtre n’ont jamais existé. Et c’est pas plus mal, déjà que les œufs de Fabergé c’est de mauvais goût et inutile, ceux du film sont encore pires.
  • Le titre du film au Québec c’est Notice Rouge. Soit le nom de code qu’on avait avec mes copines de collège quand on avait nos règles.
L’un est en pull, l’autre en ticheurte. Pas étonnant que ce soit le bordel pour régler la clim’

Les conditions idéales pour regarder ce film :

  • Au cours Florent ou à l’Actor’s Studio, en s’exerçant longuement à surjouer la surprise.
  • En jouant au Sudoku avec son chat sur les genoux.

Ce qu’il faut retenir :

Si vous voulez voir Gal Gadot botter des culs tout en restant magnifique, regardez Wonder Woman (mais le premier hein, surtout pas le deuxième).
Si vous voulez voir Ryan Reynolds jouer un gars très fort mais rigolo, regardez Deadpool. Ou Hitman & Bodyguard.
Si vous voulez voir Dwayne Johnson dans une histoire d’arnaque, revoyez No Pain No Gain.
Si vous voulez voir les deux dans un rapport d’amour vache, regardez Hobbs & Shaw.

Vraiment, regardez tout sauf ce truc. Y compris Skyscraper, du même réalisateur.

Si vous avez aimé, vous aimerez aussi :


Revoir le film image par image pour compter les références, au cas où vous les ayez pas toutes repérées la première fois. Ce qui est le cas, puisque Ryan Reynolds les pointe du doigt, puis les encercle au stylo rouge, puis sifflote un indice pour être subtil.

Le set Lego ou Playmobil d’Indiana Jones. Ce film en est essentiellement une version grandeur nature.

Si vous avez aimé, vous n’aimerez pas :

Admettre que finalement, un film avec The Rock n’est plus forcément automatiquement meilleur qu’un film sans The Rock.

“Kinder Surprise : C’est si beau de les surprendre !”

The following two tabs change content below.
L’Arrière-Cuisine est un site internet possédant une ligne éditoriale au moins aussi cohérente et élaborée que le programme d’un candidat écologiste à la présidence de la République. Son esprit pourrait être à peu près résumé ainsi : « Vous perdez beaucoup de temps à lire des conneries sur Internet. Alors pourquoi pas les nôtres ? »

Derniers articles parArriere Cuisine (voir tous)

Une réflexion au sujet de « Ciné Club Sandwich – Red Notice »

Laisser un commentaire