age of empires 2

Jeu vidéo – Age of Empires 2

Age of Empires 2, jeu édité chez Microsoft Game Studios – produit par Tony Goodman (1999)

A l’heure où tout le monde s’excite autour des sorties du dernier Assassin’s Creed ou de Cyberpunk 2077, après avoir joué des mois à Earthbound, j’explore à nouveau un grand classique du jeu vidéo : Age of Empires 2.

Citation :

WOLOLO

Notation

Bois : 843

Nourriture : 1103

Or : 612

Pierre : 269

Le concept d’Age of Empires 2:

Age of Empires II – The Age of kings, petit frère d’Age of Empires, est un jeu de stratégie où le joueur, à partir de trois bonhommes tous droits sortis des âges farouches, va pouvoir développer une civilisation avancée et faire la bagarre avec les autres villages.

Siège Age of Empires 2
“I fart in your general direction”

Les points forts :

  • Pour un vieux machin, le jeu reste bien ficelé et agréable à jouer.
  • Vous n’avez pas besoin d’avoir un PC puissant pour pouvoir jouer.
  • Vous pouvez tuer vos bonhommes simplement en cliquant sur la touche “suppr” et ça procure un sentiment exaltant de puissance.
  • Les modes campagnes qui nous permettent de revivre par exemple l’épopée de William Wallace ou les conquêtes d’Attila.
  • La variété des civilisations représentées, provenant du Moyen-Orient, d’Asie ou d’Europe.
  • La satisfaction de pouvoir dire “j’ai enfin réussi à tous les faire crever ces enculés” et avoir son colloc qui demande “dans la vrai vie ou dans le jeu ?”.
  • En mode « carte aléatoire », où on construit donc sa civilisation de zéro face à un adversaire qui fait de même, on a plusieurs possibilités pour gagner : anéantir la civilisation ennemie, trouver les reliques disséminées dans la carte, les cinq ruines (idem), construire une merveille (une pyramide par exemple). Mais, évidemment, zigouiller l’adversaire est celle qui procure le plus de plaisir.
  • Les cheatcodes permettent de faire des trucs vraiment rigolos. Qui n’a jamais rêvé péter la gueule à l’armée perse avec trois snipers et une voiture équipée d’un lance-roquette ? Et puis, avant un Internet généralisé et le réflexe de tout googliser on se les refilait entre copains / copines sur des vieux bouts de papier et on avait l’impression d’être des conspirateurs.
  • La lenteur du jeu. A une époque où la vie va à mille à l’heure, ça peut sembler reposant d’attendre 45 secondes que votre paysan ai fini de construire sa ferme.

Les points faibles :

  • La lenteur du jeu. A une époque où la vie va à mille à l’heure, ça peut sembler frustrant d’attendre 45 secondes que votre paysan ai fini de construire sa ferme.
  • Le niveau de difficulté : relou de devoir recommencer sa mission trois fois parce qu’à chaque fois son villageois se fait bouffer par un loup au bout de cinq minutes.
  • Bon on va pas se le cacher, les graphismes de la version originale sont clairement obsolète. Heureusement, une version Defintive Edition est sortie il y a quelques années. Il s’agit exactement du même jeu, mais en pas pixellisé et avec en bonus des nouveaux scenarii.
  • La monochromie des bonhommes : ils ont tous la peau jaunâtre, qu’il s’agisse d’Égyptiens, de Japonais ou de Celtes. Heureusement, c’est corrigé dans la Defintive Edition.
  • Le coup de trompette qui résonne à chaque fois qu’on se fait attaquer, qu’on croit entendre encore plusieurs heures après avoir arrêter de jouer. Cela dit, ça serait bien pratique si ça existait dans la vrai vie : un type est en train de te chourer ton portefeuille dans le métro… Coup de trompette, tu le prends la main dans le sac et tu lui fous ton épée dans le ventre tu appelles la police du métro.
  • Le désarroi qu’on éprouve lorsqu’au bout d’une heure de jeu, lorsqu’on réalise qu’on a abattu tous les arbres et tous les animaux du coin, massacrant ainsi l’écosystème local.

Chevaliers d'Age of Empires 2

La meilleure reprise de l’année 2018.

Le saviez-vous ?

  • Il est possible de détruire un château en lui jetant uniquement des flèches – mais ça demandera beaucoup de flèches.
  • De la même manière, un unique villageois muni d’un marteau pourra construire une gigantesque pyramide tout seul.
  • Un chevalier arrivera sans problème à détruire tout seul une catapulte.
  • Un sanglier en colère, ça peut vous changer le destin d’une civilisation.

Les conditions idéales pour jouer

Après le poulet du dimanche chez les parents, par un après-midi pluvieux.

Si vous avez aimé Age of Empires 2, vous aimerez :

  • Toute la gamme Age of Empires, évidemment, et les autres jeux de stratégie comme Empire Earth ou Act of War : Direct Action.
  • Essayer de convertir vos voisins à votre religion en criant « Wololo ! ».
  • Caesar 3, autre jeu de mon enfance et raison de nombreuses disputes avec mon frère et ma sœur puisqu’on se battait pour avoir du temps sur le PC familial.
  • Les jeux de société comme Risk ou Catan.
  • Ecouter votre compilation Hits 98 sur votre vieille chaine hifi et relire un Chair de Poule en buvant du Tang.

Ce qu’il faut en retenir

Avec les cheatcodes « DIE DIE DIE » ou « HOME RUN » la guerre de Troie n’aurait pas duré dix ans.

Les prêtres d’Age of Empires, pourvoyeurs de memes depuis 1999.

The following two tabs change content below.

Pêche

Trébuchets et paillettes.

Derniers articles parPêche (voir tous)

3 réflexions au sujet de « Jeu vidéo – Age of Empires 2 »

  1. Wololo, c’est plutôt une citation du age of 1, non ?
    Pour la peine, je te condamne à prendre la place de la vache sur la catapulte. Run away !!!

Laisser un commentaire